vers l'accueil du forum de 1 jardin 2plantes
1jardin2plantes.info, une communauté, une mine d'informations et de conseils pratiques pour jardiner, traiter les nuisibles, et tout savoir des fleurs et des plantes
 
Plantes   {10 derniers messages du forum}10 derniers messages du forum   Albums PhotosAlbums Photos   Vos amisVos amis   RechercherRechercher  
 ProfilMon profil    Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   S'inscrireS'inscrire 






Ma hotte de cuisine habitée par des mésanges!

    


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.1jardin2plantes.info -> Animaux utiles et nuisibles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Zoé-O-Zoutils-de-Zardin
Un bourgeon éclot


Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 34
Localisation: O-Zardin.

MessagePosté le: Jeu Juin 23, 2011 3:12 pm    Sujet du message: Ma hotte de cuisine habitée par des mésanges! Répondre en citant

Incroyable mais vrai ! Laughing

En 2009, c'était dans ma boîte aux lettres qu'elles avaient élu domicile. Cette année, de petites mésanges charbonnières ont choisi l'espace situé au dessus de ma hotte de cuisine. Hotte dont la sortie est placée sur le mur extérieur. Ce qui donne un accès relativement aisé à leur taille menue. Et pourtant, ce ne sont pas les nids qui manquent au jardin! Nous en avons placé quasi sur chaque arbre...c'est dire.

En entrant dans la cuisine, je remarque de petites branches, quelques brins de paille et des débris de feuilles sur ma plaque de cuisson.
De surcroît, j'entends des "cui-cui" assez inhabituels qui viennent de la hotte. Je crains de suite qu'un oiseau ne soit prisonnier dans le conduit. Mais les cris ressemblent assez à ceux d'une nichée toute neuve qui attend que Maman et Papa viennent donner la becquée.
Attendrissant, non ? Je ne me trompais donc pas.

Le temps d'arroser quelques fleurs sur la terrasse, voilà t-y pas le René-Charles (mon chat unique et préféré) déjà grimpé sur la plaque de cuisson (ce qui ne lui arrive jamais, heureusement pour ses pattes d'ailleurs). Il regarde vers le plafond d'où parviennent les cris.

- Toi, mon ami, si jamais tu effraies mes oiseaux, je vais te cuire!

A t-il saisi le sens de ma menace ? Toujours est-il qu'il sauta au sol en moins de temps qu'il me faut pour l'écrire. De toute manière, il n'a pas davantage accès que moi à ce nid puisqu'une grille protège le conduit intérieur. De plus, si on entend piaffer, on ne voit rien.

Dès lors, un règlement familial qui prend cours immédiatement est établi:
- La cuisinière est au chômedu!
- Il est désormais hors de question de cuisiner sur cette plaque durant le "séjour" des petits protégés. Et que je ne pince personne à se cuire un oeuf ou se rôtir une saucisse i
- Au menu quotidien de la famille et ce jusqu'à nouvel ordre:
cuisson au barbecue, grill, wok, salades, tartines, fromages, jambon, fruits, ...

Seulement voilà..... de piaillements en réelles plaintes je me rends compte que les oisillons sont probablement abandonnés. Dérangés par les bruits de la maison, les parents n'osent plus s'aventurer dans le conduit. Qu'à cela ne tienne, il faut immédiatement libérer ces petits "bout'chou" même s'il est nécessaire de démolir une partie de la cuisine.
La hotte démontée, je m’attends à un envol spectaculaire. Et bien non !
Il me reste à procéder à quelques acrobaties sur le plan de travail pour y accéder sans briser la plaque de cuisson....ni me casser la g----e.

Ainsi, puis-je saisir un premier « nourrisson » que je place immédiatement dans un ficus de la terrasse.
Pas 20 secondes plus tard, un des parents se tient déjà sur la rampe pour lui montrer le « mode d’emploi » d'un premier envol.
Un merveilleux spectacle que j’ai heureusement pu immortaliser en deux photos seulement.

Tant que j’ai entendu des « Tchiiip-tchiiip » j’ai procédé d’une manière identique. Cinq oisillons sont successivement déposés dans le ficus.
Plus qu’un seul cri. Ouf ! Il ne reste qu’un retardataire. Mais un retardataire qui refuse obstinément de se laisser prendre.

J’ai tout essayé. Tantôt en baladant lentement une longue spatule de cuisine pour lui permettre de s’agripper, tantôt en faisant un maximum d’obscurité dans la hotte pour qu’il se dirige vers la lumière de la pièce. Rien n’y fit.

Je ferme alors la porte donnant sur la terrasse, j'ouvre grand la fenêtre située juste à côté du nid et quitte la pièce en espérant que le calme va inciter notre rebelle à s’évader.
De retour, plus un bruit. Seul un gros « cadeau » déposé dans mon évier de cuisine m'indique que le retardataire s'est envolé.

Joli mon évier. Heureusement qu'on a inventé l'eau de javel!

Ce qui me surprend le plus dans tout ceci, c’est que, comme à l’accoutumée j’ai préparé les repas familiaux sur cette plaque de cuisson sans jamais me rendre comte que ma hotte était habitée. Et sans jamais « déranger » cette famille de mésanges. Et pourtant, ça chauffe sous là-dessous, pardi! J’aurais pu retrouver des œufs durs !

UN DES PARENTS VIENT AUX NOUVELLES. On le remarque juste sur le "coude" de la barre



UN DES PETITS DEPOSE DANS LE FICUS. A L' INSTAR DE TOUTE LA FRATRIE, IL S'ENVOLERA RAPIDEMENT.

[/img]

Photos Ch'R
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Saint-Loup
Jardinaute averti(e)


Inscrit le: 14 Oct 2009
Messages: 499
Localisation: Monts d'Ambazac

MessagePosté le: Jeu Juin 23, 2011 11:46 pm    Sujet du message: Hotte nichoir Répondre en citant

Bonsoir

Trés belle histoire. Passionné par les oiseaux, je suis toujours surpris de voir leurs capacités d'adaptation à notre environnement...
Il y'a quelques années, j'avais mis un vieux sac de jute (pour le blé) sur des fuschias pour les protéger, quel ne fut ma surprise , fin mars, d'y trouver, dans un replis, un rouge gorge en train de couver...
Le fuschia a redémarré, repoussant le sac, sans faire fuire la couvée... Et les jeunes ont pu prendre leur envol (photos égarés) ...

Amicalement...
Saint-Loup

_________________
"Marcher rend philosophe"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoé-O-Zoutils-de-Zardin
Un bourgeon éclot


Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 34
Localisation: O-Zardin.

MessagePosté le: Ven Juin 24, 2011 7:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai que c'est passionnant les oiseaux.
Chez nous, les geais sont de retour. Ils se faisaient rares depuis quelques années et les voilà revenus. Ca fait tellement plaisir.
Quant aux mésanges, elles sont gâtées. Nos arbres portent des nichoirs sur le tronc et le HLM affiche complet chaque printemps.

Des rouge-gorge nous en aperçevons mais c'est plus rare.
Les pics-épeiche sont parfois au jardin, tout comme les ramiers qui viennent pour les graines de tournesol à leur disposition. Idem pour les écureuils roux friands d'arachides naturelles déshydratées. On passerait des heures à les observer. Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mireille b
Jardinaute averti(e)


Inscrit le: 30 Nov 2008
Messages: 1924
Localisation: JURA

MessagePosté le: Sam Juin 25, 2011 10:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Zoé pour cette belle histoire, racontée avec talent!coeur

Mais soyons vigilants: chaque trou, ou tube profond peut attirer les mésanges...
D'où la nécessité de grillager tout ce qui risque de devenir piège mortel pour les oisillons incapables d'en sortir....Sad


Saint-Loup, tu as raison de souligner la merveilleuse faculté d'adaptation de nos oiseaux familiers, de vrais petits opportunistes!
Ainsi, une année, j'ai eu une nichée de rouges-queues....dans la poche d'une vieille veste pendue au fond de mon garage.... Laughing
_________________
"Avec de la patience, le verger devient confiture"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre
Zoé-O-Zoutils-de-Zardin
Un bourgeon éclot


Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 34
Localisation: O-Zardin.

MessagePosté le: Sam Juin 25, 2011 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu as tout à fait raison Mireille. Avant l'hiver, je ferai le tour de la maison histoire de me rendre compte d'éventuels "dangers" pour les oiseaux.
Et tu fais bien d'attirer l'attention à ce propos car, si j'ai eu la chance de sauver ces oisillons, il était tout de même moins une! Combien de personnes connaissent des cas similaires et sont dans l'impossibilité de leur porter secours vu l'inaccessibilité ? C'est bien plus fréquent qu'on le pense. Tu imagines le désarroi des parents mésanges de savoir leurs petits prisonniers ? La preuve aussitôt le premier oisillon posé dans l'arbuste, le père (ou la mère) était déjà là pous lui apprendre à s'envoler. Et on appelle ça des bêtes!

Aussi, un coup d'oeil partout et éventuellement une pose de grillages ou un bouchage de trous et fissures s'avèrent vraiment nécessaires. C'est sympa d'y avoir pensé Smile
Cela dit, suite aux événements et à l'obligation d'enlever la grille de protection pour accéder aux petits, ma hotte semble morte Rolling Eyes .
Je vais devoir envisager de la remplacer partiellement ou totalement. Mais c'est chose faisable. Remplacer 6 vies, ça ne l'est pas. Wink D'où le grand intérêt de ta suggestion....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
françoise sologne
Jardinaute averti(e)


Inscrit le: 29 Avr 2007
Messages: 2553
Localisation: N'est plus de ce monde

MessagePosté le: Sam Juin 25, 2011 5:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

smile

Voilà des histoires que j'aime ! Razz

et pis la hotte tant pis !
d'abord ça fait du bruit Rolling Eyes

Arrow
_________________
Dame Nature est bien faite, protégeons la !
Françoise
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre
Zoé-O-Zoutils-de-Zardin
Un bourgeon éclot


Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 34
Localisation: O-Zardin.

MessagePosté le: Dim Juin 26, 2011 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu parles que ça fait du bruit! Laughing
La mienne soufflait comme un aérateur de parking. Quant à l'efficacité de l'aspiration, là, on a déjà vu moins bien. Mes frites volaient fréquemment dehors! A un point tel que l'odeur du "blanc de boeuf" a un jour attiré un autocar de Hollandais qui s'est arrêté croyant avoir repéré une friterie . Laughing Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mireille b
Jardinaute averti(e)


Inscrit le: 30 Nov 2008
Messages: 1924
Localisation: JURA

MessagePosté le: Dim Juin 26, 2011 10:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Trop drôle cette histoire de touristes par l'odeur alléchés!!!!! Very Happy

Pour revenir à nos nichées, ce qui constitue le danger le plus grave, ce sont les poteaux verticaux creux, comme ceux du téléphone ou les poteaux indicateurs..
Ils sont normalement équipés d'un bouchon, mais parfois, la négligence des poseurs a fait que ces bouchons sont absents...Evil or Very Mad

De plus, les poteaux téléphoniques déclassés sont souvent réutilisés et sciés par les agriculteurs pour faire des clôtures....et là, plus de bouchons...Twisted Evil
_________________
"Avec de la patience, le verger devient confiture"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre
Zoé-O-Zoutils-de-Zardin
Un bourgeon éclot


Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 34
Localisation: O-Zardin.

MessagePosté le: Lun Juin 27, 2011 2:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

mireille bourgeois a écrit:
Trop drôle cette histoire de touristes par l'odeur alléchés!!!!! Very Happy


Par l'odeur de mes frites alléchés oui. Voilà qui les changeait de celle du fromage Maasdam. Mais inutile de tenter de leur tenir à peu près ce langage: ho bonjour m'sieurs -dames du Plat Pays, .... comprenaient pas un traitre mot ces gais lurons là. Ben oui! ça cause flamand les hollandais. Dailleurs, dans nos Ardennes Belges, c'est aujourd'hui la langue la plus usitée. Laughing Laughing

Quant aux poteaux, j'imagine qu'il est aisé pour des oiseaux d'en sortir si les bouchons sont ôtés ou alors j'ai très mal saisi, ce qui est fort possible.
Ces poteaux dont tu parles sont bien creux ? Ceci laisserait une ouverture par laquelle les oiseaux s'introduisent pour nicher ? Et ils sont bloqués pour en sortir ? Manifestement, y a un truc que la Zoé n'a pas pigé. Sorry Mireille.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Saint-Loup
Jardinaute averti(e)


Inscrit le: 14 Oct 2009
Messages: 499
Localisation: Monts d'Ambazac

MessagePosté le: Lun Juin 27, 2011 2:49 pm    Sujet du message: Poteaux creux Répondre en citant

Bonsoir

Comment un oiseau descendu ailes refermés dans un trou de poteau, souvent à plus de 2 mètres de profondeur fait-il pour déployé ses ailes et s'envoler, à la verticale qui plus est ???

Amicalement...
Saint-Loup


Pour infos:
Des millions d'oiseaux "protégés" disparus dans les poteaux de France Télécom
Dans les années 70, pour développer et moderniser son réseau téléphonique, France Télécom a multiplié ses lignes et des millions de poteaux ont été plantés à travers la France.

Ces poteaux ouverts à la cime, constituent malheureusement une cavité idéale pour les oiseaux cavernicoles qui ont besoin d'une cavité pour faire leur nid ou s'abriter l'hiver. Attirés par ce bel orifice, il y laissent souvent leur vie. En effet, on a pu décompter jusqu'à 1 mètre de cadavres d'oiseaux au fond d'un seul poteau, soit entre 40 et 80 oiseaux selon leur taille. Presque tous sont des espèces protégées : mésanges, chouettes chevêches et hulottes... mais aussi des petits mammifères (écureuils, loirs, lérots...).

Il faut savoir qu'un oiseau en bonne santé peut y agoniser durant 3 à 4 jours ...

Une large action a ainsi été menée dès cette découverte par les associations de protection de la nature qui ont elles-mêmes rebouché ces piéges avec des obturateurs en plastique fournis par FT. Mais, les intempéries et les ultraviolets ont fragilisé et souvent détruit ces bouchons. Suite à l'échec des obturateurs plastiques, des conventions de pose d'obturateurs métalliques donnant de bonnes garanties de longévité ont été passées, remédiant très partiellement à la situation.

Par ailleurs, le suivi de son parc par FT est réalisé par cycles de 6 ans au terme desquels 100 % des poteaux sont vérifiés, et obturés si nécessaire. Force est de constater que le problème persiste aujourd'hui, alors que le dernier cycle s'est achevé en 2005. Les poteaux ont peut-être été "vérifiés", mais pas obturés ! À ce jour, seuls 3 départements français sont entièrement sécurisés.
Sources: ASPAS
Voir pour plus d'infos, sites Aspas, LPO, etc...

_________________
"Marcher rend philosophe"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoé-O-Zoutils-de-Zardin
Un bourgeon éclot


Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 34
Localisation: O-Zardin.

MessagePosté le: Mar Juin 28, 2011 4:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Et il est évident que nombre de personnes sont dans l'ignorance la plus totale de ce "piège" à oiseaux. Personnellement, je n'imaginais pas un seul instant comment de telles choses pouvaient se produire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mireille b
Jardinaute averti(e)


Inscrit le: 30 Nov 2008
Messages: 1924
Localisation: JURA

MessagePosté le: Mar Juin 28, 2011 6:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Saint-Loup pour ces précisions!
Je vois que nous militons pour les mêmes causes....Crying or Very sad

Personnellement, au cours de mes promenades, je repère les poteaux indicateurs dangereux, et quand c'est à ma portée, je coince une pierre ou un bout de bois au sommet.
Hélas, ce n'est pas possible avec les poteaux en métal de France Télécom....je ne me promène pas avec une échelle !
Regrettons le temps des poteaux en bois....
Il est toujours possible d'alerter la LPO ... mais est-ce que cela sera suivi d'effet?

Dans nos jardins, soyons vigilants: des pièges mortels, il peut y en avoir, car nous sommes parfois négligents... Crying or Very sad

Zoé
, on compte sur toi pour diffuser l'information!!!
_________________
"Avec de la patience, le verger devient confiture"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre
Zoé-O-Zoutils-de-Zardin
Un bourgeon éclot


Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 34
Localisation: O-Zardin.

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 4:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

mireille bourgeois a écrit:



Regrettons le temps des poteaux en bois....

Dans nos jardins, soyons vigilants: des pièges mortels, il peut y en avoir, car nous sommes parfois négligents...


Hello tous! Smile

Il est vrai que les poteaux en bois de jadis, en plus d'avoir un look sympa, ne nuisaient pas aux oiseaux.

Mireille, pourrais-tu nous citer des pièges de négligence (dangereux voire mortels) qui pourraient nuire au bien-être des oiseaux, écureuils,... ?
Parfois, il ne s'agit nullement de"je m'enfoutisme" de la part des gens mais d'un manque d'information. Le danger ne saute pas nécessairement aux yeux de tous.
Et il doit en exister un sacré sac, de pièges qu'on ne soupçonne même pas !

Je suis persuadée qu'en exposant bien le sujet comme vous le faites Saint-Loup et toi, puis en joignant nos bonnes volontés à celles d'autres, nous pourrions déjà arriver à un petit plus.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Saint-Loup
Jardinaute averti(e)


Inscrit le: 14 Oct 2009
Messages: 499
Localisation: Monts d'Ambazac

MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 11:49 pm    Sujet du message: Pièges Répondre en citant

Bonsoir

dans nos jardins et parcs, il arrive que nous ayons des "choses" qui constituent un piège mortel pour toutes sortes d'oiseaux et animaux.
Ne serait-ce que les réserves d'eau: je mets toujours une planche flottant dessus (un lézard tombant dans l'eau pour boire montera dessus), dans ma citerne, j'ai mis une rampe sur charnière, la base flottant au niveau de l'eau permet aux oiseaux de se poser dessus sans risque.
Nous avons souvent des regards sur les évacuations, bien les fermer; les descentes de dalles, il existe des "bouchons" en grillage pour arréter les feuilles et les oiseaux; les bouches d'aération, les ventilations, les évacuations de vapeur de séche-linge, les conduits de cheminées ou tuyaux inox des inserts, une grille empêche toute intrusion... La liste est démesurément longue encore, c'est à nous de bien voir les zones de pénétration potentielle d'intrus, et d'agir en conséquence...

Amicalement...
Saint-Loup

_________________
"Marcher rend philosophe"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.1jardin2plantes.info -> Animaux utiles et nuisibles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Discussions similaires
lire le sujet La cuisine "bio" version Moyen-Age écrit le 31/10/2009
lire le sujet la cuisine à la REUNION (fleur de bananier) écrit le 25/07/2007
lire le sujet la cuisine conviviale écrit le 15/05/2007
lire le sujet Faire des engrais avec nos déchets de cuisine écrit le 04/07/2018
vers l'accueil du forum de 1 jardin 2plantes

 S'inscrireS'inscrire 
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Créé par Sites internet et référencement
Traduction par : phpBB-fr.com