vers l'accueil du forum de 1 jardin 2plantes
1jardin2plantes.info, une communauté, une mine d'informations et de conseils pratiques pour jardiner, traiter les nuisibles, et tout savoir des fleurs et des plantes
 
Plantes   {10 derniers messages du forum}10 derniers messages du forum   Albums PhotosAlbums Photos   Vos amisVos amis   RechercherRechercher  
 ProfilMon profil    Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   S'inscrireS'inscrire 






Le jardin

    


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.1jardin2plantes.info -> Coups de coeur, de folie, de
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jipe
Jardinaute averti(e)


Inscrit le: 16 Mai 2007
Messages: 571
Localisation: Chez lui en Alsace

MessagePosté le: Mar Mar 17, 2009 6:50 pm    Sujet du message: Le jardin Répondre en citant

Grand père était ouvrier paysan ; c’est-à-dire que son corps s’en allait travailler dans la ville mais que son cœur, lui, restait là-bas dans son village entre le potager, le poulailler et le clapier.
Le soir, quand il rentrait fatigué ; il saisissait la faux pour aller couper un peu d’herbe pour les lapins.

Un jour, il fallut bien se résigner. Faire journellement la route devenait trop fatigant, alors la famille déménagea en ville.
Grand-père eut bien du mal à décider de quitter son village, mais il accepta à condition expresse que la nouvelle maison possède au moins un petit jardin.
Et c’est ainsi que grand-père rapatria la campagne à la ville. Oh, le jardin n’était pas bien grand. Juste de quoi planter quelques tomates et de semer un peu de salade. Mais il permettait de rêver, d’entretenir l’illusion.

J’ai eu la chance de toujours vivre en maison individuelle, mais c’est peut-être l’héritage de mon grand père qui m’a poussé à rechercher des maisons avec jardin.

Quand j’ai construit ma maison dans la banlieue, mon potager produisait suffisamment de légumes pour nourrir honnêtement ma famille. J’avais même assez de place pour une cinquantaine de pieds d’asperges et quelques arbres fruitiers.

Ce n’est pas à vous autres que je parlerais du travail qu’exige un jardin, mais il y a aussi bien des compensations : le plaisir de déguster des salades encore vivantes, le plaisir aussi de faire un petit tour à la tombée de la nuit quand les odeurs vous enveloppent.

Et puis un jour, il a fallu tout quitter pour venir m’installer là-haut dans le Nord de la France. J’ai souffert en appartement jusqu’au jour où j’eus la chance de pouvoir acheter une petite maison avec un petit jardin. Et quand je dis petit, il avait vraiment la taille d’un mouchoir de poche. Plus question de produire un quelconque légume, alors j’ai planté des fleurs et quelques fines herbes.
J’ai planté dans mon jardin de Dunkerque le seul abricotier qui eut l’audace de franchir le cercle polaire qui sépare la France à la hauteur de Lyon
Et les salades achetées que je dégustais avaient retrouvé un peu de goût grâce aux herbes aromatiques, mes sauces sentaient le laurier fraîchement cueilli et le romarin parfumait mes rôtis.

Plaisir simples, mais combien indispensables.

Et puis un jour, le monde bascula. Agressé par un chien, j’ai perdu en grande partie l’usage de ma jambe droite. Il fallut bien se résoudre à faire appel aux services d’un jardinier.
Et c’est ainsi que mon jardin est devenu le jardin d’un autre. Un jardin, c’est une histoire d’amour entre la terre qui reçoit et qui vous récompense.
C’est très beau un parterre de tulipes, mais il est encore plus beau si les tulipes ont été plantées par vos propres mains.
Vous croyez qu’il faut arroser votre jardin avec de l’eau. Que non, c’est de l’amour dont il a besoin et cet amour, par une alchimie secrète vous revient sous forme de bonheur.

Maintenant, je me suis retiré dans une tour au cœur de ma ville natale. Le chant des oiseaux a été remplacé par les tintements de la clochette des tramways. Le thym et le laurier ont la mine triste des herbes que l’on enferme dans un sachet et quand je promène mon chien, je regarde le cœur lourd les fleurs que les jardiniers de la ville ont plantées.
Mais elles ne seront jamais mes fleurs car je ne les ai pas plantées.
_________________
Celui qui se contente du bien aurait pu aller plus loin.


Dernière édition par jipe le Mar Mar 17, 2009 8:06 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre Visiter le site web de l'utilisateur
mireille b
Jardinaute averti(e)


Inscrit le: 30 Nov 2008
Messages: 1924
Localisation: JURA

MessagePosté le: Mar Mar 17, 2009 7:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces lignes...

Mes grands-parents aussi avaient quitté la campagne pour tenter une vie meilleure en ville...mais sans jardin, il n'y aurait pas eu grand-chose parfois dans la marmite.
Alors, ils louaient une parcelle au jardin ouvrier.
Ce petit paradis était agrémenté d'une cabane faite de bric et de broc, qui était pour mes cousins et moi un château!

Jardin nourricier, bien sur, mais où les fleurs avaient toute leur place: il fallait bien un bouquet sur la table du dimanche!

Moi, j'ai la chance d'avoir un jardin, et quand je m'y promène, je pense souvent à eux: ils en auraient eu, des légumes, avec tant de place! la pelouse aurait été bien plus petite, et les rangs de pommes de terre bien plus longs!

Amitiés
Mireille
_________________
"Avec de la patience, le verger devient confiture"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre
françoise sologne
Jardinaute averti(e)


Inscrit le: 29 Avr 2007
Messages: 2553
Localisation: N'est plus de ce monde

MessagePosté le: Mar Mar 17, 2009 8:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Razz Bien joli texte Jipé, merci

autre époque, autre vie !

Mon grand père aussi était blotti entre son jardin et ses clapiers

on mangeait du lapin à toute les sauces, que par moments ça en devenait écoeurant Rolling Eyes

Ma grand mère mettait les légumes en conserves, il y en avait pour nourrir plusieurs familles Laughing

je me souviens de nos retours de vacances en septembre pour la rentrée des classe, dans la 4chevaux de l'époque, il fallait passer des heures dans la voiture, chargée à bloc avec les conserves, les pâtés et les trois cagettes de pommes, histoire de tenir le choc jusqu'aux prochaines vacances, celles de la Toussaint meteo

autre époque, autre vie !

Il suffit aussi de savoir bien négocier les virages de notre vie, et ça on en aura toujours Wink

Arrow
_________________
Dame Nature est bien faite, protégeons la !
Françoise
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.1jardin2plantes.info -> Coups de coeur, de folie, de Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Discussions similaires
lire le sujet [Résolu] Plante au jardin à identifier = Sarrazin écrit le 05/06/2011
lire le sujet des guepes dans mon jardin écrit le 15/05/2011
lire le sujet Amateur de Jardin... écrit le 19/10/2008
lire le sujet nouvelle au jardin ? écrit le 13/05/2011
lire le sujet Jardin de Majorelle à Marrakech au Maroc écrit le 30/06/2008
lire le sujet belle bleue dans un jardin des hautes alpes écrit le 14/10/2008
lire le sujet Enfin un vrai jardin. écrit le 28/05/2007
lire le sujet le jardin à papyjo1 écrit le 24/11/2008
vers l'accueil du forum de 1 jardin 2plantes

 S'inscrireS'inscrire 
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Créé par Sites internet et référencement
Traduction par : phpBB-fr.com